Les mégères de moins de 50 ans

Chroniques des trous perdus par deux femmes foyer

26 juillet 2010

Le lundi c'est vampire à facettes... Le retour de la « culture pourrie » !

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Attention, je parle de la saga dans son ensemble, spoiler présents dans cet article... Depuis longtemps je considère la majorité des phénomènes littéraires comme, au mieux, des fumisteries sympathiques et au pire des succès abjects.  Lorsque j'ai acheté, il y a longtemps maintenant, Fascination de Stephenie Meyer, je voulais savoir dans quelle catégorie je mettrais cette saga qui rend nos ados hystériques. Si tu ne vis pas... [Lire la suite]

18 février 2010

Le Symbole Perdu où la daube Dan Brown retrouvée!

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Depuis que Frau Torchon avait parlé du bouquin Anges et Démons, j'ai réussi à me le faire prêter (intriguée par la fin ridicule qu'elle annonçait, et je confirme la fin est la plus ridicule du siècle, même action man il fait pas ça je suis sûre). On m'a également prêté Da Vinci Code et Le Symbole Perdu, dernier roman en date de Dan Brown. J'ai tout lu. Du début à la fin. Là tu m'admires je le sens, si si, ne nie pas. Et aujourd'hui je... [Lire la suite]
09 février 2010

C'est de mauvais goût ? Et alors...

&lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt;        Dans certaines sphères ou du moins sur certaines plateformes de blogs règne un certain snobisme de bon ton. Si tu es maman, en général tu es bobo, maternage portage and co. Si tu es modeuse, non seulement tu pose les pieds rentrée mais tu jette des sacs luxueux à toutes les pauvres créatures qui ont le mauvais goût de répéter les « fashions faux-pas ». En règle générale, derrière ces blogs se trouvent des personnes... [Lire la suite]
Posté par Frautorchon à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 février 2010

Sept jours pour s'ennuyer...

&lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt; Après ma négligence de la semaine passée -une semaine misérable en tous points – j'ai décidé de revenir en grande forme – de toute façon je dis ce que je veux, vous pouvez pas voir mes cernes. N'écoutant que mon courage on ne ricane pas j'ai emprunté un Marc Levy à une amie, oui j'ai une amie qui aime Marc Levy mais à part ça elle est parfaite. J'avais pris la décision de le lire et de vous en faire un article. Je sais, c'est un acte héroïque... [Lire la suite]
18 janvier 2010

Aujourd'hui ça sent le Biactol !

&lt;!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --&gt; Depuis quelques années je lis rarement la presse féminine, car il faut bien le dire, cette dernière a tendance à m'horripiler. Lorsque j'ai commencé à penser au billet d''aujourd'hui j'ai d'abord eu envie de m'attaquer un magasine de ce genre, après tout, nombre de parutions, tel Glamour, pourraient figurer sans rougir dans la catégorie Culture Pourrie... Puis en allant acheter mes clopes pas la peine de me jeter des Nicorettes à la figure... [Lire la suite]
28 décembre 2009

Culture pourrie : L’esclave et le barbare - rrrrrrrrrrrrrrr !

     Chose promise, chose subie, nous allons parler d’un Harlequin : L’esclave et le barbare de Louise Allen. Chez la maison d’édition phare du roman sentimentale, la collection historique est, à mes yeux en tout cas, une collection particulièrement drôle. Vouiii. Vous prenez d'abord les ingrédients classiques Harlequin : une pincée d’héroïne sensible mais courageuse voir rebelle, la libération sexuelle est passée par là que diable ! une lichette d’un mâle supra virile mais super tendre au fin fond de son cœur, quelques... [Lire la suite]
21 décembre 2009

Le lundi ce sera culture pourrie !

Vous l’aurez compris ami lecteur ici à chaque jour son thème. Le samedi, comme vous l’a montré Femme Pirate ici, ce sera une recette salé. Après tout nous sommes femmes au foyer donc on cuisine, on a rien d’autre à faire.  Le lundi c’est votre gentille Frau Torchon qui s’adressera à vous dans une catégorie n’ayant rien à voir avec la popotte : le lundi c’est culture pourrie. Ouaip. Pourrie. J’aime les livres. A la folie. Et je lis beaucoup. Tellement que je lis tout ce qui passe. De la littérature aux romans (?) Harlequin, en... [Lire la suite]