Les mégères de moins de 50 ans

Chroniques des trous perdus par deux femmes foyer

08 janvier 2012

Blog en état de mort cérébrale mais.................

Vous pouvez nous retrouver ici

Posté par Frautorchon à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2011

De la joie de donner le biberon

 

Cher lecteur nullipare,

Oui, ami sans boulet enfant c'est à toi particulièrement que je m'adresse aujourd'hui. Surtout à toi qui attend son premier enfant ou qui cherche à procréer. Tu es bien installé ? Parce que j'ai pas mal de trucs à t'expliquer. Vu que t'as atterris ici lecteur c'est que tu aimes le Net, et que tu cherches facilement des renseignements dans ce vaste merdier. Lorsque tu seras sur le point de devenir parent, tu passeras une partie de ton temps, l'œil affolé et la mèche désordonnée, à chercher des réponses sur Internet. Si, pris d'une folie sans égale, tu cherches des informations sur l'alimentation du nouveau-né, je peux déjà te dire que tu risque de mourir sous le nombre de blog/site/forum consacrés aux bienfaits et à la promotion de l'allaitement maternelle. Alors que toi, innocent, tu en es encore à te poser la question fatidique « Tétine ou téton ? » une horde de mères t'aura conseillé d'aller sur le site de la leach league. Ouaip. Sauf que quand quelqu'un te dis « Parfois je me dis que Dieu existe peut-être... » tu ne lui réponds pas en l'informant sur les démarches à effectuer pour aller au séminaire. Et sur la toile 90 % des articles sur le sujet prônent l'allaitement. Lorsque ces derniers abordent les soucis inhérents à ce choix d'alimentation, c'est pour nous expliquer que vraiment aucun problème n'est insurmontable et tout obstacle peut être franchi.

Bienfaits pour bébé, avantages pour maman, impacte sur le lien mère-enfant on nous bassine sans cesse avec les mêmes merveilles. Dire qu'allaiter n'est pas si important c'est déjà risquer de se prendre une volée par les intégristes du téton. On a le droit de parler des crevasses seulement pour expliquer que c'est à cause d'une mauvaise position du môme et pour donner la liste des pommades efficaces. Soit. C'est primordiale que les femmes qui allaitent reçoivent de l'aide. Mais PUTAIN DE BORDEL DE MERDE on a aussi le droit de dire que le biberon ça pète sa race et que parfois l'allaitement c'est la merde !

bib

Déjà ami lecteur sache qu'avec le biberon tu es sur, vraiment sur, de ne pas connaître la joie des crevasses, du muguet, des engorgements toussa toussa. Donner le biberon c'est comme l'abstinence avec les MST : le seul moyen d'être sûr à 100 % d'éviter toutes ces merdes. Le biberon ne préservera pas seulement ton téton, nan, il permettra surtout de donner à bébé un rythme pratique à suivre. Alors oui le mieux est de respecter le rythme naturel du bébé, blablabla, de donner le sein à la demande et de dormir dés que le nourrisson cesse de vagir et plonge enfin dans le sommeil... Mais il faudra m'expliquer comment tu fais ça quand t'as d'autres mômes sans devenir folle. Je dis pas que c'est impossible, je dis juste qu'un nourrisson qui bouffe à heures fixes et seulement six fois en 24 h ben c'est vachement plus facile à gérer. Même que le lait artificiel étant plus dur à digérer pour bébé, il y a plus de chance pour que ce dernier fasse ses nuits rapidement. Et ça c'est pas rien...

Dis toi aussi que pour fuir la maison sans gamin sous le bras, le bib c'est l'idéal ! Oui, oui, le tire-lait existe mais pour éviter la confusion sein/tétine il vaut mieux attendre plusieurs semaines pour l'utiliser. Bon, je sais que selon certains, une bonne mère est une mère qui répugne à laisser bébé à d'autre. Sauf que oui ben non. Personnellement je n'ai aucun problème à laisser n°3 à son papa pour aller chez le coiffeur, je l'ai fait lorsqu'elle avait même pas 10 jours et j'en redemande. Le biberon est donc pour moi un moyen de m'organiser plus facilement et la possibilité de laisser bébé très vite.

bibib_b_

Les ayatollahs de l'allaitement maternels t'expliqueront alors que quand même c'est mieux pour le bébé. Voui. On ne peux pas le nier, l'OMS confirme et approuve. Dans l'absolu c'est statistiquement mieux de donner le sein. Sauf qu'on est en France et que notre mode de vie, notre richesse et l'absence de maladie du genre paludisme rend cette donnée un peu moins dramatique. Puis les statistiques ne sont, rappelons-le, QUE des probabilités. Globalement l'allaitement est meilleur mais d'un point de vu individuel, ça ne change pas grand chose. Si ton bébé n'est pas prématuré, s'il est en bonne santé, que tu vis en Occident et qu'il n'a pas de terrain allergique alors NON allaiter n'est pas une question vitale !

bebbib

Alors voilà, j'ai allaité mes deux premiers et cette fois je donne le biberon. J'ai fait ce choix parce que les avantages de ce dernier existe et que je suis suffisamment informée pour choisir sans regret ce qui me semble le mieux pour moi et ma famille sans pour autant renier la valeur de l'allaitement. Et si ma fille fait un rhume ou une bronchiolite de plus que les aînés alors franchement je m'en contrefous royalement. Cette fois l'investissement que demande l'allaitement m'a semblé trop lourd. Et aujourd'hui je peux même crier avec joie : biberon powa !

Frau Torchon

20 avril 2011

Amours adolescentes

  Il existe une période que tous les parents redoutent, un passage obligé dont les médias décrivent les méfaits sur tous les tons, du plus optimiste au plus shakespearien. Je veux bien sur parler de l'adolescence – oui bon à la fois tout est dans le titre. Comme toute mère -de deux filles par dessus le marché- je me demandais déjà comment nous pourrions survivre aux années Biactole. J'avais d'ailleurs trouvé un pensionnant pour jeunes filles. Au Québec. Un établissement très bien, genre avec uniforme et règlement du siècle dernier comment ça j'exagère ?. Je ne m'attendais surement pas à ce que l'adolescence commence si tôt. A cinq ans pour être exacte. Ça a débuté doucement, par des portes qui claquent et des soupirs à chaque demande d'aide : « Pfffff c'est toujours moi qui fais tout ici... ». Les choses ont très vite empiré hélas. Ainsi lors d'une crise parce qu'elle ne voulait pas partir de chez ses grands-parents, la cruauté prépubère est entrée en scène. S'adressant à Herr Torchon et à moi : « De toute façon quand vous serez morts je verrai papi et mamie comme je veux. » Ouaip. Ramasse tes dents. Et ta mandibule aussi.

Face à tant d'insolence et de rébellion je peux te dire cher lecteur que les punitions ont commencé à pleuvoir. Sauf que la réaction de Fléau de Dieu ne s'est pas fait attendre, avec les premières menaces de fugue : « Je vais prendre mes affaire et vivre chez papi et mamie. Eux ils m'embêtent pas. » Là j'ai commencé à me dire qu'il ne manquait plus que la musique à fond et les chagrins d'amour. Sauf que nan. C'est fait aussi. Parce que la môme ça faisait déjà un an qu'elle avait un chéri. Même qu'elle prenait ça TRES au sérieux la donzelle : bisous, retrouvailles passionnées et larmes du week-end à coup de « mais maman Namoureux il me manque troooop... ». Un truc assez chiant mignon.

enf

La tragédie a eu lieu il y a quelques semaines. Namoureux a plaqué ma fille pour une autre et les larmes ont coulé à flot. Fléau de Dieu ayant déjà choisi la couleur de la robe de mariée -véridique- son chagrin a été à la hauteur de ses espérances. En mère consolatrice que je suis, je tentais de montrer à l'ado en herbe que je compatissais et lui expliquais qu'un jour elle trouverai sans doute un fiancé encore mieux que le trop cruel Namoureux. La colère de Fléau de Dieu a été fulgurante : « Mais maman tu comprends rien, je suis AMOUREUSE !!!! » puis avec un air sombre et torturé fleurant bon l'Eau Précieuse : « Je veux pas d'autre chéri, c'est Namoureux que je veux. » Il a fallu beaucoup de câlins pour qu'elle se calme enfin.

coeur

Les torrents de larmes se sont taries et ma micro-ado se remet doucement de ce qu'elle nomme avec douleur son « chagrin d'amour ». Elle a bien sur vite retrouvé le sourire. Sauf que parfois, le soir, étendue entre ses draps Princesses Disney, on peut l'entendre chantonner des paroles qu'elle invente : « Namourameux a dit qu'il ne m'aime plus. J'ai un chagrin d'amour pour toujours. »

Et sinon ami lecteur, tu penses que ce serait envisageable un bon couvent pour les 15 prochaines années ?

Frau Torchon

Posté par Frautorchon à 09:20 - Vie de môme - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 avril 2011

Piqure de rappel pour un retour sans fanfare

 

Depuis des semaines que je délaisse ce blog, les idées de sujets n’ont pas manqué mais pas une fois je n’ai eu le courage de m’assoir devant l’écran et de me mettre à l’ouvrage. Ma fille -Micropépette- est née le 26 février après une fin de grossesse difficile et avant des suites non moins ardues -tiens il faudrait que je vous en parle une de ces jours-. Depuis quelque temps j’ai envi de faire mon grand retour sur ce blog et je vais profiter d’une petite anecdote pour faire une piqure de rappel sur mon statut de femme-au-foyer-même-pas-en-congé-parental.

fem

Un événement -anodin- me pousse donc aujourd'hui à sortir de mon silence. J'ai reçu une petite pique, une insulte un peu masquée, un peu blessante. Les propos en question n'ont pas vraiment d'importances mais lorsque je me plaignais à une connaissance voilà ce qu'on m'a rétorqué : « Tu cherches aussi ! T'as qu'à dire que t'es en congé parentale pour 3 ans... Personne n'a besoin de savoir que t'es à la maison depuis la naissance de ta première. Ou dis que tu cherches du boulot, ce sera plus simple !  »

Et voilà. Ce serait à moi de cacher ce que je suis pour ne pas agresser les autres, ceux qui sont criblés de préjugés et de mépris. Comme si je commettais chaque jour quelque malhonnêteté honteuse. Comme si mon choix était une provocation. Je suis femme au foyer. Pour l'administration et les sondages, je n'existe pas. Et j'en viens à éclater de reconnaissance lorsque que j'ai l'honneur d'avoir une case à cocher, une catégorie -parent au foyer- dans laquelle je peux me reconnaître. Je suis femme au foyer. Pas en congé parentale. Pas au chômage. Une femme au foyer. Et on me conseille de mentir pour avoir la paix.

Mais je ne veux pas mentir. Comme je ne veux rien revendiquer. Je suis une femme au foyer. Ni une sous-citoyenne, ni une militante. Je ne vole rien à personne, et je ne reproche rien aux autres. Je ne devrais pas avoir à me justifier ni à me battre. Quand j'ai une femme en face de moi, je me fous de son activité professionnelle, je me fous de la case qu'elle coche dans les formulaires. Ou de combien d'enfants elle a, et à quel âge elle les a eu. Je voudrais qu'on se foute que je sois mère au foyer. Comme je voudrais que la maman qui a une belle carrière cesse d'entendre les reproches muets, les condamnations médiocres lorsqu'elle parle de ses soirées passées au bureau. Comme je voudrais ne plus être témoin de toutes ces banalité affligeantes, ces phrases jetées comme des camouflets, sur nos choix de vie dés qu'un bout de notre orteil dépasse la limite de leur normalité... Dés que l'on choisi de faire un môme avant 25 ans, ou après 35. Dés que l'on ne veut qu'un seul enfant, ou plus de deux. Dés que l'on travaille trop ou pas assez. Dés que l'on se refuse à allaiter ou que l'on donne le sein plus de six mois. Dés qu'on trouve notre bonheur où autrui ne le voit pas.

Alors je ne mentirais pas même si je ne suis pas militante. Le temps et le courage me manque pour tenter de changer la société et pour porter les grandes causes féministes. Mais je ne mentirais pas. Parce que je suis moi aussi une femme et que mentir ce serait nier ce qu'est la Femme : une richesse, une diversité, et une volonté de gagner et de garder une liberté merveilleuse : celle de choisir individuellement quelle femme on veux être.

Frau Torchon

 

12 avril 2011

Quelques (bonnes) raisons de ne pas acheter de hamster, vivant ou pas..

Youhouuuuu! Il reste quelqu'un par ici? Merde alors y'a de l'écho.... Bon, comme vous l'avez remarqué ou pas, vos mégères préférées se font rares par ici, non pas qu'on aie plus rien à dire (c'est nos mecs qui seraient contents, tiens), mais c'est qu'on est méchamment débordées. Si tu puises dans ta mémoire, tu te souviendras que nous avons 3 enfants chacune (de 6 ans à 7 mois pour moi et de 5 ans à 1 mois 1/2 pour Frau Torchon), donc entre les couches, les crêpages de chignons, les couches.... ben on a du mal à suivre des fois!

Mais revenons-en à nos moutons, ou plutôt à nos hamsters. J'aimerais te faire part de mon expérience en ce qui concerne ces jolies petites bébêtes poilues afin que tu aie toutes les cartes en main si jamais tu souhaite en accueillir une chez toi, que ce soit un vrai ou les zhu zhu pets qui font fureur en ce moment.

Commençons par les vrais hamsters. Rien à voir avec Hamtaro, qui l'est trop kawaï et toussa toussa.

images

  • Un vrai hamster déjà, faut lui acheter une cage, un biberon pour boire, une gamelle pour manger, une roue pour qu'il fasse de l'exercice, de la litière et surtout, nettoyer sa cage  régulièrement sinon ça pue.
  • Ensuite, (sur ce point, je ne suis pas certaine à 100%, c'est peut être moi qui suis tombée sur des hamsters psychopathes), sache que c'est un animal nocturne, il dort la journée et la nuit il te fais un foin pas possible dans sa petite roue, que la première fois tu vas te demander ce qu'il se passe.
  • Si tu oublie de le nourrir ou de l'abreuver il risque fort de mourir, pauvre petit père

Alors tu te dis qu'un zhu zhu pet serait peut être une bonne alternative, mais là aussi laisse moi te dire quelques petites choses sur ces nouveaux compagnons de nos bambins (sur la photo c'est celui de ma Ptite Pirate)

zhu_zhu_pets_hamster_rocky

  • Bien que ce soit un jouet, il n'en est pas moins vorace en nourriture. Son truc à lui c'est les piles, et malheur à toi si tu oses prétendre que tu n'en as plus.
  • Côté équipement, tu vas par contre avoir une petite attaque quand tu vas voir toute la panoplie, des voitures, des espèces de circuits, un aéroport, des sacs de transport et j'en passe (je te rassure, ma Ptite Pirate n'a que la bestiole, pas folle non plus!)
  • Côté moeurs, le zhu zhu pet est comme son cousin le hamster authentique : nocturne.... Et oui, je n'ai peut-être vraiment pas de chance, mais celui de ma Ptite Pirate s'est mis en route la nuit plus d'une fois, j'ai donc été réveillée par des "Hello!!" "Here we go!!!" Putain j'ai cru que Dora était chez moi. Bref je me suis donc aperçu que cette chose toute mignonnette ne s'arrête pas quand tu lui appuie sur le dos comme elle doit normalement le faire, non. Il suffit de lui enlever ses piles à cette saloperie charmante bébête. Garde donc un petit tournevis sous l'oreiller.
  • Enfin sache qu'elle se faufile partout, et que tu risque plus d'une fois de te trouver à quatre pattes avec ton balai à aller le chercher sous un meuble, puis qu'il se fera la malle plus loin.

Voilà, je tenais à partager ma modeste expérience concernant les hamster. Sinon les peluches c'est bien aussi...


18 octobre 2010

A toi...

Après 5 ans de fidélité, de chaleur et d'entraide tu m'as quitté. Toi qui m'étais si dévoué, tu m'as laissé. Comment te remplacer, moi qui suis dévastée par ton départ?

Merci pour ces années, tu vas me manquer, adieu mon cher et tendre... Sèche linge!

images


Femme Pirate

Posté par Femme Pirate à 07:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

16 octobre 2010

Mon père c'est le plus fort!

Mon Grand Pirate adore son Flibustier de papa et il ne manque pas de le faire savoir à tout le monde. Le petit voisin (accessoirement dans la classe de Grand Pirate) lui aussi adore son papa, et quand les deux comparent leurs géniteurs, ça donne ça :

Grand Pirate : et ben moi mon père il a plein de muscles (c'est pas moi qui vais le contredire, mon Flibustier, même s'il se fait du gras du bide il est musclé ^^)

Voisin : moi mon père il a mis le grillage tout seul!

Grand pirate : le mien aussi et même qu'il tond la pelouse (encore heureux)

Voisin : et ben moi mon père il est militaire (on compatit petit)

Grand Pirate : moi le mien d'abord il coupe de la viande avec des grands couteaux (comprenez par-là qu'il est boucher et qu'il faut pas le faire chier)

Voisin : et ben moi mon père il a 50 ans

A ce moment-là ma voisine et moi qui écoutions aux portes du jardin on était mortes de rire, ma voisine indique alors à son fils que son père n'a que 40 ans. Mon Grand Pirate me demande alors quel âge à son père, ce à quoi je répond 34 et là le voisin lui sort :

Voisin : ah ben tu vois mon père il est plus vieux que le tien!

Grand Pirate : je m'en fiche, le mien d'abord il est plus beau et en plus il a des lunettes.

Puis il a tourné les talons et est allé faire un gros bisou à son papa.

Et TOC!

Posté par Femme Pirate à 16:24 - Vie de môme - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

28 septembre 2010

Courage cher lecteur!!

Le blog étant un peu à l'abandon ces derniers temps, je viens te donner quelques nouvelles, cher lecteur (si tu es encore là). Et crois-moi, ça fait une semaine que j'essaye de le faire, vu que j'ai une excroissance accroché à mes seins, et je ne parle pas du Flibustier, ne va pas te faire des idées, non je parle tout simplement de mon Bébé Pirate que j'allaite.

Et donc, pour te donner des nouvelles, sache que Frau Torchon est bien installée dans son appart, avec les minis terreurs et Poivre et Sel (elle n'a oublié personne en route), que c'est tout joli chez elle maintenant, qu'elle gère plutôt bien les joies de sa grossesse (je parle des nausées et autres, remonte quelques post et tu comprendras) qu'elle s'éclate avec son nouveau Blackberry et qu'elle devrait retrouver sa ligne téléphonique et donc le net dans peu de temps. De mon côté, ça va, le Flibustier pose des pavés dans la cour, Grand Pirate est ravi de sa nouvelle maîtresse, Petite Pirate parle de plus en plus (et nous casse les couilles oreilles par la même occasion), Bébé Pirate grandit bien, et moi ben je suis crevée, cassée en 2, j'arrive à rien dans la maison, mais bon c'est le quotidien avec un bébé ^^

Alors bientôt on sera de retour, ne t'en fais pas!

Posté par Femme Pirate à 10:26 - De nous à vous - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 septembre 2010

Pourvu que ça ne donne pas des idées à mon Grand Pirate!!

A la maison depuis cet été mon Grand Pirate est scotché à la Wii et notamment à Mario Kart, ce matin je suis tombé sur ça, ce type est un grand malade mais j'ai bien rigolé!

Posté par Femme Pirate à 17:15 - Vie de môme - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 septembre 2010

Super gygy, moi et le papier bulle

Bon, à force de ne parler que de grossesse je vais finir par faire fuir nos quelques lecteurs, en tout cas promis la prochaine fois je vous parlerai d'autre chose. J'ai eu ma première visite chez Super  Gygy il y a déjà un mois et ça me démangeais trop de vous donner des nouvelles.

Super Gygy, pour situer, il est gentil et souriant. Puis il a presque jamais de retard. Et surtout il a le Kamasutra sur les étagères de son cabinet. L'est un peu à l'ouest parfois mais il est à la pointe de la modernité. Même qu'il a un nouveau siège d'examen : tu t'assois dessus et il monte tout seul comme un ascenseur, pas besoin de faire le singe et les étriers sont remplacés par des reposes-pieds : le Nirvana.

Pour résumer j'ai bien un haricot  dans le bidou, il bouge bien et je suis contente comme tout. Si tout se passe bien, ce sera un bébé de février. Mon usine à bêtises n°1 est ravie, elle en a même profité pour baptiser le micro-moi : Monsieur Patate. Oui je sais. Ne t'inquiète pas ami lecteur d'ici la naissance on trouvera bien autre chose ou pas... De toute façon il se pourrait bien que le môme soit une Madame Patate ! Avec un peu de chance je le saurais bientôt, la prochaine écho étant jeudi. T'excite pas, je pourrais pas venir vous rapporter tout de suite cette nouvelle. Faut dire qu'avec ce bébé qui s'annonce, on doit changer d'appartement à moins de le faire dormir dans le tiroir d'une commode sauf que la DDASS elle sera pas d'accord. Bref... Tout ça pour dire qu'au lieu de vous écrire entre deux vomis, je me montre originale et vous bafouille cet article entre deux crises de nerfs cartons. Même que les petits bonshommes de S*R je pense qu'ils sont en train de se prélasser dans les îles parce que visiblement je vais rester loooooooongtemps sans connexion. J'en profiterais  donc pour lire quelques bêtises pendant mon absence du net, histoire de revenir en beauté.

d_d_1

 

Et ne comptez pas trops sur Femme Pirate pour prendre le relais, hein... Surtout qu'elle fait la courageuse mais elle est sortie deux jours après avoir accouché et même si elle ne se plaint jamais, je sais qu'elle est épuisée. Alors soyez patients...


Frau Torchon

Posté par Frautorchon à 20:39 - Gros Bidons - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,